Le référencement web

Qu’est-ce que le référencement web SEO?

C’est parti…
Bonne lecture !

Vous ne serez pas un champion du référencement web (SEO) à la fin du post, mais si vous n’y connaissiez rien,
peut-être que vous aurez appris 2 ou 3 choses utiles.

Qu'est-ce que le référencement ?

“Enregistrement (d’un site web) dans les annuaires, les moteurs de recherche, les portails spécialisés.”
Dictionnaire Le Robert

Il s’agit de l’action d’améliorer le position d’un site dans les résultats de recherche sur Google – qui est quasiment en monopole sur le sujet en France. 

Le référencement (SEO) est un canal sûr, fiable et durable pour générer des contacts ou des ventes sur un site internet.
Durable, car un contenu indexé prendra de la valeur au fil du temps.

On distingue les optimisations internes et externes :

Interne = sur le site (contenu, optimisations techniques, hébergement, arborescence, maillage interne…)

Externe = extérieur au site (réseaux sociaux, e-réputation, netlinking…)

Plus un contenu sera pertinent et optimisé > plus il sera consulté > plus il sera consulté > plus il sera partagé.

Il gagnera en autorité, et plus il en obtiendra, mieux il sera classé.

Pyramide du référencement (SEO)

Pyramide du référencement (SEO)
Voici un schéma résumant ce qu’est le référencement (SEO)
post seo

Le défi du référencement web (SEO)

C’est simple :

  • Il y a de plus en plus de sites sur le web
  • Beaucoup de ces sites souhaitent générer des leads via le référencement naturel
  • Dans tous les segments de marché, des concurrents sont bien implantés et investissent beaucoup d’argent, depuis longtemps
  • Il n’y a toujours que 10 places en première page de Google

Nous pourrions ajouter la variable de la période de crise, qui implique des besoins en rentabilité rapide.

Le web passe encore pour certains comme un El Dorado où il suffit d’investir quelques centaines d’euros pour faire tourner un business. Si cela a été vrai un jour (“si”), ce n’est plus le cas.

Vous démarrez le référencement web (SEO) de votre site ?

Premier défi, surclasser les concurrents en place.

Il faut garder en tête que vos concurrents ont de l’avance.
A moins que vous ne soyez seul sur votre marché, vos mots-clés ou votre univers sémantique.

D’après le JDN, les frais mensuels minimum de référencement sont de 2000€ / mois. Cela inclut le temps passé et non les frais en prestation seuls.

Réfléchissons :

  • Un concurrent existe depuis 5 ans
  • Investissement mensuel de 2000€ / mois dans son référencement (temps + prestation)
  • Avantage théorique du concurrent : 120 000€

D’où l’importance de savoir où frapper pour être visible plus efficacement sur le court terme (longue traine, mots clés à faible trafic), tout en commençant la guerre pour le long terme (expressions les plus concurrentes mais aussi les plus rentables.)

Deuxième défi SEO, avoir du temps.

Difficile de sous-traiter intégralement la prestation de référencement web (SEO.)

Le travail sur le référencement web doit être vu comme un travail :

  • Votre site est rapide et agréable à consulter
  • Votre contenu est complet, intéressant, multimédia et unique
  • Il est diffusé sur d’autres sites qui le citent en référence

Ce n’est que ça le référencement.

La réflexion sera budgétaire, savoir si le temps sera à investir en interne ou à sous-traiter; et savoir sur quels postes investir ce temps.

Définition de la stratégie globale ?

Mieux vaut se faire accompagner pour ce point, qui est crucial et qui n’est pas le plus cher. De même que le suivi.

Création de contenu ?

Long, cher, souvent internalisé. Cela permet de réagir plus vite à des problématiques internes, de coller à la stratégie marketing / commerciale de l’entreprise, de faire “plus” que des mots.

Liens externes ?

Cela nécessite des connaissances pour évaluer un site, d’avoir du relationnel dans le domaine éditorial auprès de certains sites, de savoir les pister. A moins d’avoir ces compétences, le plus rentable est d’externaliser.

Troisième défi, résister aux garanties

Un dernier défi sera de savoir reconnaître de fausses prestations de référencement web (SEO).

La tentation est grande pour un responsable ou un chef d’entreprise de se dire “les détails ne m’intéressent pas, tout ce que je veux c’est être en première place de Google.” C’est précisément là que vous risquez de vous faire escroquer.

Lisez les termes du contrat. Demandez à spécifier les requêtes sur lesquelles vous serez en première page (les requêtes exactes, pas le nombre).

Le positionnement sur Google est-ce garantie ?

La réponse est non !

Google cite :

” Personne ne peut garantir la première position dans les résultats de recherche Google.” (Source)

Google ajoute sur le sujet :

” Méfiez-vous des référenceurs qui promettent un bon classement de votre site, annoncent “une relation privilégiée” avec Google ou prétendent disposer d’un système de demande d’indexation prioritaire auprès de Google.
Google n’indexe aucun site en priorité.
En réalité, le seul moyen de soumettre un site à Google est d’utiliser notre page permettant d’ajouter des URL ou d’envoyer un sitemap, ce que vous pouvez faire vous-même. Et c’est entièrement gratuit.”

Google Page Experience seo

De plus, puisqu”il n’existe que 10 places sur la première page, il est impossible de prédire quels concurrents mettront en œuvre des actions concurrentes pour atteindre ces places.

Enfin, “première place sur Google” n’a pas de sens. Il faut penser à la requête qui vous amènera sur cette première page.

Donc méfiez-vous de ceux qui garantissent des résultats sur lesquels ils n’ont pas la main.

La première page Google est-elle l’objectif ?
La question sera : première page de Google sur quelles requêtes ?

Prenons l’exemple d’une pâtisserie situé à Royan, dont la thématique serait le baba au rhum.
La première chose sera de définir sur quelles requêtes il pourra générer du trafic et donc des réservations.

Exemples de requêtes :

“pâtisserie de Royan” : requête très concurrentielle, va générer de nombreux contacts plutôt qualifiés

“pâtisserie” : requête très concurrentielle, va générer de nombreux contacts très faiblement qualifiés

“manger pâtisserie à Royan” : requête intéressante, contacts plus faibles mais qualifiés et requête plus facile à atteindre

” [Nom de la pâtisserie] “ : requête facile ne nécessitant pas de travail spécifique – dans 90% des cas – et sur laquelle il devient possible de fournir des garanties. Puisqu’il n’y a pas de travail à fournir.

” [Nom de la pâtisserie} spécialiste en pâtisserie Royan” : requête très simple qui sera atteinte avec un travail simple, sans forcément faire intervenir un professionnel.

Encore Google :

“Dans tous les cas, ne traitez pas avec les référenceurs qui […] garantissent le classement de votre site, mais uniquement à partir d’expressions clés très longues et très génériques, qui seraient de toute façon associées à votre site”

Conclusion : dissociez “position sur Google” de “ventes assurées”
Un bon classement peut ou non générer du trafic.
Le trafic généré peut ou non être qualifié.
Votre contenu / votre site pourront ou non convertir.

Demandez le détail

Avant toute stratégie de référencement (SEO), la définition d’objectifs et donc de travail sur certains mots clefs est centrale.

Lorsque vous souhaitez travailler avec un référenceur, il devrait naturellement vous lister les expressions qui seront les plus intéressantes pour vous et vous proposer un arbitrage concurrence / qualification.

En découle une estimation, faite à l'instant T, du trafic qui pourrait être généré sur votre site.

Google préconise également que chaque client demande le détail de l’utilisation exacte du budget.

Dans un budget webmarketing on peut trouver par exemple :

  • Du temps – Optimisations techniques
  • Du temps – Suivi de position / audits / préconisations
  • Du temps – Production de contenu
  • Du temps – Animation de réseaux sociaux
  • Budget publicitaire – Google (et moteurs de recherche)
  • Budget publicitaire – Réseaux sociaux

Il est important de demander quel temps sera passé, sur quel poste, avec quel objectif.

La transparence est la clé d’une relation pérenne client / prestataire.

Un prestataire peut garantir :

  • La réalisation d’actions visant à améliorer la position de votre site
  • L’amélioration de la position de votre site, globalement sur des thématiques ciblées
  • Des délais de réalisation des actions, mais beaucoup moins sur l’amélioration de la position : le moteur de recherche, les tendances et la concurrence ne sont pas maîtrisables

Le bon sens

Google préconise de faire appel à son bon sens et à son discernement.

Une prestation “référencement de votre site” ou “garantie de première page sur Google pour votre site” (sans préciser la recherche) n’est pas une prestation. Cela se fait tout seul.

Un prestataire vantant une “relation privilégiée avec Google lui permettant d’assurer une première page” doit également vous faire poser question :

“Méfiez-vous des référenceurs qui promettent un bon classement de votre site, annoncent “une relation privilégiée” avec Google ou prétendent disposer d’un système de demande d’indexation prioritaire auprès de Google. Google n’indexe aucun site en priorité. “ (Source)

Pour un nouvel abonnement chez o2switch
Profitez de -15%

De plus,
sur demande et sous réserve de faisabilité,
o2switch peut s’occuper de la migration
de vos fichiers ainsi que de votre site internet !
Gratuitement

tigre o2switch

Les tarifs du référencement web (SEO)

Une prestation de SEO sera variable dans son contenu et dans son tarif.

Cela va dépendre de votre marché, de votre structure, de vos ambitions.

Cela dépendra de votre capacité à internaliser une partie du travail.

Exemples de problématiques

Exemple SEO 1 :
Vous souhaitez faire tourner votre entreprise de 10 salariés sans apport commercial autre que votre site pour une entreprise de serrurerie axée sur les interventions en urgence ?

Comptez entre 15 000 et 20 000 euros à l’année.

Exemple SEO 2 :
Vous êtes un cabinet d’avocat, vous produisez des articles pointus dans votre domaine et ne souhaitez pas crouler sous les appels; uniquement avoir des contacts entrants qualifiés sur certaines thématiques ?

Comptez entre 1500 et 2000 euros à l’année.

Le budget va dépendre de votre objectif et de votre marché.

Retours chiffrés sur des offres

Supprimez les offres magiques type ” SEO ultra premiere page Google garanti pour 100€ / mois” et autres ” 3 leads par mois garantis.”

Enfin, il ne faut pas oublier qu’une prestation de SEO demande plusieurs outils spécifiques payants. Du temps à passer pour trouver les bons mots, les bonnes stats…

Rien que pour cela, un prestataire externe peut être intéressant.

On trouve ce type de prestations :

  • Audit initial SEO avec préconisations globales : environ 2 jours de travail, restitution incluse
  • Suivi SEO mensuel : 1h – 3.5h de travail, restitution incluse
    Netlinking : de 20 à …€/lien (des prix très élevés / lien sur des supports ultra-qualitatifs peuvent être très rentables)
  • Création de contenu écrit : 2-4h par article
  • Publication de contenu crée sur un site : selon le site; peut-être très cher et très rentable
  • Création de contenu multimédia : trop variable pour estimer (photo, vidéo, podcast, livre blanc, réseaux sociaux…)
  • Optimisations techniques sur site : de 0.5 à 5 jours de travail, diagnostic initial et bilan final inclus
  • Incluant les optimisations de médias, du devOps, le maillage interne, réductions de JS,  minification refonte responsive, pages en Google AMP, etc etc
  • Migration d’hébergement : 1 à 3 jour de travail, tests et pré-production inclus / hors coût de l’hébergement

Alors ?  “il n’y a pas de prix en fait !”

Et bien si. Une prestation de référencement (SEO) correspond à un temps à passer par un opérateur dont le taux jour sera variable.

Donc vous pouvez multiplier le temps par le taux jour de votre prestataire comme base comparative / demander le détail dans le cadre d’une prestation de netlinking.

Si vous avez une offre d’agence SEO avec un coût mensuel, mais que vous ne savez pas la décrypter, pensez à demander le détail de la prestation.

N’oubliez pas : “En aucun cas, Google n’accepte d’inclure ou de classer des sites dans les résultats de recherche contre une quelconque rémunération. L’inclusion de sites dans nos résultats de recherche naturels est entièrement gratuite.”  (Source : Google Search Central)

Conclusion :

j’espère que cet article aura pu vous éclairer sur certains points et vous aura permis de comprendre la bonne vision du SEO
et surtout de certaines mauvaises pratiques et abus.